AMANDINE PIERNÉ



MY MIND IS A RIVER

Installation in situ /// Photographie de la Garonne en dégradés de couleur et de trame, recouvrement à l'argile, store en polycarbonate peint, osb, guirlande rvb /// Visible de jour et de nuit /// La Vitrine des Essais, Bx /// 28.03.19 > 15.05.19. + d'images prochainement.

«Cette installation in situ sur les 4 vitres de la Vitrine des essais est la représentation « synesthésique » de la Garonne : un équivalent plastique de son flux et de sa présence physique active et débordante au sein de la ville de Bordeaux.
En résonance avec la phrase d’Héraclite : « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve », le travail d’Amandine Pierné sollicite la perception du spectateur afin que celui-ci se reconnecte à une sensation vécue. C’est à travers le mixage d’une succession d’éléments visuels (argile blanche, osb, polycarbonate, film adhésif...) que l’artiste compose une image « passante », mouvante, cinétique en quatre tableaux comme une partition musicale. Le titre « my Mind is a River » (issu des paroles du groupe Koudlam) fait écho aux réminiscences mentales de la perception liquide.»
Texte écrit par Corinne Szabo & ses étudiants.


Exposition réalisée en collaboration avec les étudiants d’hypokhâgne histoire de l’art et Corinne Szabo, professeure d’histoire de l’art en khâgne et hypokhâgne, lycée Montaigne, Bordeaux/ Université Bordeaux-Montaigne/ Icart Bordeaux.



"La plasticienne bordelaise Amandine Pierné est à l'honneur de l'espace d'exposition La Vitrine des essais. Programmé par Corinne Szabo, professeure d'arts plastiques et d'histoire de l'art au Lycée Michel-Montaigne, ce lieu propose aux étudiants d'assurer le commissariat des expositions en collaboration étroite avec les artistes invités.

Intitulée "my Mind is a River", l'exposition d'Amandine Pierné est ici le fruit d'une succession d'interventions in situ, dans les différents espaces de la galerie, vitres extérieure et intérieurs, espace arrière et murs.
L'ensemble fonctionne comme une superposition de calques porteurs de motifs picturaux formant une grande image passante sur quatre tableaux correspondant aux quatre vitrines. Une image musicale, une ritournelle composée selon une partition de nappes de couleurs souples, douces ou stridentes. Formés de matériaux divers (argile, osb, polycarbonate, film adhésif...), les éléments visuels évoquent ici pour l'artiste la présence du fleuve dans la ville, de ses remous et de ses humeurs.
Une fleuve prêt à sortir de son lit, comme une métaphore des sentiments humains, calmes ou tourmentés. Se crée ainsi une tension dans l'opposition des contraintes entre une composition maîtrisée, des motifs picturaux stricts, géométriques et une tendance naturelle à tout ce qui déborde du cadre avec des formes fluides, gestuelles, basées sur l'action, des images qui s'érodent et d'autres qui apparaissent.

"my Mind is a River" chemine sur une ligne de crête qui sépare les limites sensibles de l'ordre et du désordre, du chaos et du silence". Anne Clark - JunkPage#66 - avril 2019









>> "ALCOHOLIC'S HYMN" BY KOUDLAM